Glassway - vetro verre glass
italiano · français · english
Accueil Événements Projet Partenaires Liens
recherche   
home projet
projet
Le projet Glassway
Dans la description temporelle de l'évolution humaine, on parle d'âge du fer, d'âge du cuivre et ainsi de suite, mais aucune mention n'est faite sur les phases évolutives liées aux matériaux d'usage commun, comme, par exemple, la céramique et le verre. Et pourtant la découverte et l'emploi de ces deux derniers matériaux, qui ont permis de populariser la notion de commodité bien davantage que ne pouvaient le faire des métaux beaucoup plus rares et de production difficile, ont fourni un apport indiscutable. C'est ainsi qu'est née une culture du verre, laquelle, en partant de la zone orientale du monde alors connu, s'est étendue à tout le reste de la Méditerranée et de l'Europe. Les caractéristiques typiques relatives à la fragilité de ce type de matériaux et le fait d'être "recyclable" ont stimulé le génie créatif et, souvent, les premiers échanges ont eu lieu par le biais de matériaux bruts produits dans des zones spécifiques de la Méditerranée qui, grâce aux voies maritimes, échouèrent successivement dans des petites usines, où des artisans spécialisés récupéraient la matière brute pour la transformer en objets d'usage commun et plus tard, également, en objets de grande valeur artistique, ainsi que dans des lieux propices à la commercialisation.

La diffusion du verre en Europe a constitué une véritable ' culture ' qui a eu pour effet de changer considérablement la vie quotidienne. Il suffit seulement de penser aux pays nordiques où l'on a pu suppléer à la faible luminosité grâce à des fenêtres plus grandes, bien isolées du vent et du froid. Bien que présente dans quelques poches de culture nord-africaine, la culture du verre est devenue un patrimoine du continent qu'il a colonisé perdant, par contre, beaucoup de sa valeur et ce, précisément dans les territoires qui l'ont vu naître.
Ce projet a l'objectif de reconquérir ce chef de file de l'histoire afin de réintégrer l'aire du bassin méditerranéen au sein de celle qui fut déjà dans le passé son moment de contact basé sur des critères d'échange réciproque et d'intérêts communs.

Le fil à ressouder est celui de la récupération des parties résiduelles de la production verrière en les étudiant d'un point de vue historique et archéologique, pour ensuite passer au développement de systèmes de diffusion, aussi bien didactiques que culturels, qui devront intéresser soit la connaissance des vieilles techniques, soit celle de nouveaux horizons de développement et de progrès.

Le but du projet est de préparer une série d'outils adaptés à l'étude et à la comparaison des thématiques relatives au verre, qu'elles soient culturelles ou productives ou bien également de haute technologie, de manière telle à pouvoir, après avoir été analysées par le projet pilote prévu, devenir un point de repère pour tous les pays européens et ceux du bassin méditerranéen où la culture du verre a pris naissance puis s'est propagée, apportant de grands avantages aux différentes populations.

Le projet est réalisé à travers la définition d'un plan didactique culturel qui tient compte de l'influence et de l'histoire du verre dans les régions et/ou pays européens et extra-européens qui gravitent autour du bassin méditerranéen.

Celui-ci est subdivisé en trois phases principales.
La première phase consiste à définir l'état des choses en fonction de la connaissance du patrimoine culturel des matériaux en verre et leur diffusion sur le territoire des partenaires. Cette récupération de la mémoire et de la réalité technologique permettra d'établir une confrontation visant à examiner les nécessités et les possibilités d'étendre ultérieurement la diffusion des technologies et des méthodologies pouvant intéresser les secteurs de l'artisanat et de l'industrie. Afin de recueillir de manière homogène toutes les thématiques à développer, il est prévu d'organiser une exposition sur l'histoire et la fonction du verre, laquelle aura pour but de poser les bases de ceux qui seront les thèmes traités au sein du projet et qui permettront de lancer, à travers une série de rencontres entre les partenaires, l'élaboration des parties didactiques concernant soit les techniques de production antiques et modernes, soit l'utilisation du verre et de ses dérivés. Cette première exposition, sert aussi pour avoir un point de départ, dans le domaine de l'information et de la diffusion du message de la culture du verre, qui est partie vitale du projet.
  Début de page 
 
Accueil Événements Projet Partenaires Liens