Glassway - vetro verre glass
italiano · français · english
Accueil Événements Projet Partenaires Liens
recherche   
L'ÂGE DU BRONZE Accueil Verre Artisanal et Artistique Histoire du verre L'âge du Bronze
Caractéristiques du verre
Verre Artisanal et Artistique
Histoire du verre
L'âge du Bronze
L'âge du Fer
L'Hellénisme
De l'époque d'Auguste à l'Antiquité Tardive
Le Moyen Âge
La Renaissance
La Période Baroque
Le XIX siècle
Techniques
Verre Industriel
Verre et Environnement
Musées et Institutions
Plan des contenus

L'ÂGE DU BRONZE

textes de Rosanna Mollo et Patrizia Framarin
VOIR AUSSI
Moulage sur noyau
Obsidienne
Verre mosaïqué
Vitrification
MUSEI
Corning Museum of Glass, New York
Museo Archeologico Regionale 'L. Bernabò Brea', Lipari, Italie
Museo dei Grandi Fiumi, Rovigo, Italie
Vorderasiatisches Museum, Staatliche Museen zu Berlin
A partir du VI millénaire avant J.C., l'homme utilise l'obsidienne (photo 1), roche silice d'origine volcanique dont la présence est abondante dans les iles éoliennes, pontines, Pantelleria et en Sardaigne (Mont Arci), pour obtenir des objets coupants et résistants. Ce matériau est commercialisé sur de longues distances et ouvre les premières routes commerciales méditerranéennes (carte A).
zoom
Éclats de travail d'obsidienne, de Lipari, Italie.
Éclats de travail d'obsidienne, de Lipari, Italie. 
zoom
zoom
2. Fragment de faïence égyptienne.
2. Fragment de faïence égyptienne. 
La véritable découverte de la matière vitreuse, sous forme de faïence (photo 2) ou de pâte de verre remonte à la moitié du III millénaire avant J.C. en Mésopotamie (Irak et Syrie), précédée uniquement de l'utilisation de la vitrification. Du verre semi-ouvré, sous forme de barre ou de bloc, remontant au XXIII Siècle avant J.C., a été retrouvé à Eshnunna et, quelques siècles plus tard, à Eridu.
zoom
3. Pendantif en forme d'étoile, de Nuzi (1450-1350 avant J.C.), Corning Museum of Glass, New York.
3. Pendantif en forme d'étoile, de Nuzi (1450-1350 avant J.C.), Corning Museum of Glass, New York.
Les premiers objets de verre, modelés et façonnés, étaient forcément très petits. Jusqu'à l'apparition des premiers récipients, si l'on exclut les boutons, on produit presque exclusivement des objets à caractère ornemental et rituel, en particulier des perles de différentes dimensions, des plaquettes et des marqueteries (photo 3).
Cette production atteint la Méditerranée orientale et les côtes européennes, ce qui témoigne d'une série de rapports par mer entre les communautés du début de l'âge du Bronze et l'environnement Egéen. Dans le Languedoc français, on a retrouvé les plus anciens témoignages, entre 2400 et 2000 avant J.C., de perles en matériau vitreux (hypogée de Roaix). En Italie, la découverte la plus antique remonte au XIX-XVII siècle avant J.C., et consiste en un collier de la Caverne de l'Acqua de Finale Ligure (photo 5). Sur le continent, suite à des contacts avec les régions des Carpates et du Danube, la zone du Lac de Garde a révélé de nombreuses attestations de perles bicôniques.
Les productions du II millénaire avant J.C.: Mésopotamie et Egypte
Il semble que les premiers récipients réalisés en verre aient été produits au cours du XVI-XV siècle avant J.C., au début dans l'antique Alalakh (dans la plaine d'Antioche, Syrie du Nord) et en Haute Mésopotamie, à Nuzi, Assour, Tell al-Rimah, autrement dit dans la zone hurrite-mytannique. Ils s'inspiraient de formes céramiques de petites dimensions comme des verres à pied , des coupes, des petites bouteilles à corps piriforme se terminant en pointe, la plupart du temps en verre bleu, avec des décorations de filets appliqués de différentes couleurs, souvent jaunes.
Techniquement, ces objets ont été réalisés par moulage sur noyau, ce qui conditionnait la dimension de l'objet.
Environ un siècle plus tard, une production de verre se développa aussi en Egypte, et elle prit un caractère de plus en plus autonome, probablement suite aux exploits militaires de Thoutmosis III (1479-1425 avant J.C.) en Mésopotamie. La production égyptienne est surtout caractérisée par des récipients pour produits cosmétiques (photo 4), des vases rituels (photo 5) et des vases représentatifs vivement polychromes.
zoom
4. Contenent pour Kohl en forme de tronc de palmier, de l'Égypte (Nouveau Royaume 1400-1225 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York.
4. Contenent pour Kohl en forme de tronc de palmier, de l'Égypte (Nouveau Royaume 1400-1225 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York. 
zoom
5. Amphoriskos en verre turquoise avec décoration à festons, de l'Égypte (1400-1300 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York.
5. Amphoriskos en verre turquoise avec décoration à festons, de l'Égypte (1400-1300 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York. 
Peu après l'introduction de la technique à verre moulé au noyau, on expérimenta, au cours du XV-XIV siècle avant J.C., la production de vases polychromes mosaïqués, toujours dans la région au nord de la Mésopotamie, destinée à se développer considérablement par la suite.
zoom
Simultanément, le verre mosaïqué est attesté aussi en Egypte, comme le démontrent les nombreux fragments retrouvés à Malkata, appartenant probablement au Règne d'Aménophis III (1390-1352 avant J.C.). A partir de ce moment, la production de verre égyptien vit une période de splendeur remarquable, pour la variété des formes et la richesse chromatique (Table I - photos 7-8-9-10).
zoom
7. Verre sur pied, de l'Égypte (XVIII dynastie, 1460-1360 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York.
7. Verre sur pied, de l'Égypte (XVIII dynastie, 1460-1360 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York. 
zoom
8. Fiasque en verre turquoise avec décorations à festons, de l'Égypte (XVIII-XIX dynastie 1360-1225 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York.
8. Fiasque en verre turquoise avec décorations à festons, de l'Égypte (XVIII-XIX dynastie 1360-1225 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York. 
zoom
9. Coupe en verre bleu, avec décorations à festons, de l'Égypte (XIX-XX dynastie, 1200-1080 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York.
9. Coupe en verre bleu, avec décorations à festons, de l'Égypte (XIX-XX dynastie, 1200-1080 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York. 
zoom
10. Collier multicolore avec amulettes, de l'Égypte (XVIII dynastie 1400-1350 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York.
10. Collier multicolore avec amulettes, de l'Égypte (XVIII dynastie 1400-1350 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York. 
zoom
11. Fiasque grenade, de Chypre (1400-1300 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York.
11. Fiasque grenade, de Chypre (1400-1300 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York.
La circulation des produits égyptiens atteignit la Grèce Mycénienne, alors qu'à Chypre prenait cours une production de flacons en forme de grenade (photo 11).
zoom
12. Collier de verre et faïence, de la Grèce (1400-1250 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York.
12. Collier de verre et faïence, de la Grèce (1400-1250 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York. 
Dans la Grèce Mycénienne, on confectionna presque exclusivement des éléments de colliers (photo 12) de couleur bleue, brillants et translucides, et des plaques décoratives pour la marqueterie des mobiliers de palais. Il s'agissait de l'activité des ateliers secondaires, comme sembleraient embarcation du XIV siècle avant J.C., se dirigeant sans doute versle démontrer les lingots de verre retrouvés dans l'épave d'Ulu Burum, sur la côte méridionale de la Turquie, appartenant à une la péninsule hellénique.
Les échanges et les routes commerciales occidentales
Dans la Méditerranée occidentale, le long des côtes tyrrhéniennes et de l'Adriatique ouvertes aux trafics de la mer Egée, durant la phase initiale du Bronze Moyen (XV siècle avant J.C.) , on trouve des perles de verre, globulaires et discoïdes, comparables à des pièces mycéniennes analogues. Ces objets ornementaux, une sorte de symbole social, se retrouvent dans certains contextes d'habitations ou de tombes contemporains de l'Italie du centre et méridionale, comme l'habitat de Punta d'Alaca sur l'île de Vivara (Naples) et de Grotta Manaccora dans les Pouilles, de la Sicile (Castelluccio, Fogliuta di Adrano, Monte Grande, Thapsos) et des Iles Eoliennes (Acropole de Lipari, Capo Graziano).
Durant l'âge moyen du Bronze, des matériaux vitreux atteignent aussi la plaine du Pô : on connaît des boutons particuliers, coniques et discoïdes, comme les exemplaires de Poviglio et Quingento dans la région de Parme et de la palafitte de Mercurago (Novare).
La décadence de la production du verre
zoom
13. Cylindre avec décoration en spirale, de Choga Zanbil (1250 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York.
13. Cylindre avec décoration en spirale, de Choga Zanbil (1250 avant J.C.). Corning Museum of Glass, New York.
Aux environs de 1200 avant J.C., simultanément aux événements qui déterminèrent la fin de l'âge du Bronze, on assiste à une décadence de la production des objets de verre (photo 13), conséquence du déclin de la civilisation mycénienne de la Grèce méridionale, de Crète et du règne Hittite de l'Anatolie du centre et orientale, qui avaient fait prospérer des productions de luxe et créé les conditions pour leur commercialisation.
Durant l'involution de la production égyptienne, rares sont les sites archéologiques qui, entre 1200 et 900 avant J.C. ont révélé des pièces de verre : il s'agit la plupart du temps de colliers et de petites appliques.
Enfin, durant le bas âge du Bronze européen (XI-IX siècle avant J.C.), des productions locales (photos 14-15) sont actives dans le nord-est de l'Italie, à Frattesina di Fratta Polesine (Rovigo).
zoom
14. Fragments de creusets avec incrustations vitreuses, de Frattesina (XII-IX siècle avant J.C.). Museo dei Grandi Fiumi, Rovigo, Italia.
14. Fragments de creusets avec incrustations vitreuses, de Frattesina (XII-IX siècle avant J.C.). Museo dei Grandi Fiumi, Rovigo, Italia. 
zoom
15. Fragments de pâte de verre et déchets de travail de la pâte de verre, de Frattesina (XII-IX siècle avant J.C.). Museo dei Grandi Fiumi, Rovigo, Italia.
15. Fragments de pâte de verre et déchets de travail de la pâte de verre, de Frattesina (XII-IX siècle avant J.C.). Museo dei Grandi Fiumi, Rovigo, Italia. 
Il s'agit de différents types de perles (photo 16) aux couleurs vives, bleu foncé ou bleu clair et rouge, obtenues probablement par moulage ou enroulement de pâte de verre autour d'une tige, décorées par l'ajoute de différents fils de pâte de verre (photo 17).
zoom
16. Différents types de perles: en forme de tonneau, décorées d'yeux, fusiformes, de Frattesina (XII-IX siècle avant J.C.). Museo dei Grandi Fiumi, Rovigo, Italie.
16. Différents types de perles: en forme de tonneau, décorées d'yeux, fusiformes, de Frattesina (XII-IX siècle avant J.C.). Museo dei Grandi Fiumi, Rovigo, Italie. 
zoom
17. Petites perles annulaires monochromes, de couleur bleu foncé, bleu clair ou rouge, de Frattesina (XII-IX siècle avant J.C.). Museo dei Grandi Fiumi, Rovigo, Italie.
17. Petites perles annulaires monochromes, de couleur bleu foncé, bleu clair ou rouge, de Frattesina (XII-IX siècle avant J.C.). Museo dei Grandi Fiumi, Rovigo, Italie. 
zoom
18. Collier de Lipari (XI siècle avant J.C.). Museo Archeologico Regionale 'L. Bernabò Brea', Lipari, Italie.
18. Collier de Lipari (XI siècle avant J.C.). Museo Archeologico Regionale 'L. Bernabò Brea', Lipari, Italie.
A la fin du II millénaire avant J.C. (XI siècle avant J.C.), un collier de perles polychromes en pâte de verre de Lipari (Nécropole de Piazza Monfalcone) (photo 18), témoigne de la longue tradition ornementale du verre qui persiste même en présence d'une situation politique et économique différente dans la Méditerranée, qui a des reflets négatifs sur l'activité de production.
BIBLIOGRAPHIE
AA.VV.1995
O.Williams-Thorpe, Review article. Obsidian in the Mediterranean and the Near East: a provenancing success story, in 'Archaeometry' 37, 2, 1995, pp. 217-248.
Barag 1970
D. Barag, Mesopotamian Core-formed Glass Vessels (1500-500 B.C.), Corning 1970.
Barag 1985
D. Barag, Catalogue of Western Asiatic Glass in the British Museum I. Late third millenium B.C. to c. A.D. 200, London 1985.
Bellintani 1997
P. Bellintani, Frattesina: l'ambra e la produzione vitrea nel contesto delle relazioni transalpine, in L. Endrizzi, L. Marzatico (sous la direction de), Ori delle Alpi, Catalogo esposizione, Trento 1997, pp. 117-129.
Bellintani 2000
P. Bellentani, I bottoni conici ed altri materiali vetrosi delle fasi non avanzate della media età del Bronzo dell'Italia settentrionale e centrale, in 'Padusa', XXXVI, 2000, pp. 95-116.
Bellintani-Biavati 1997
P. Bellentani, A. Biavati, Ornamenti in materiale vetroso, in 'Le Terra mare. La più antica civiltà padana', Catalogo mostra Modena, pp. 610-613.
Bellintani-Biavati-Verità 1998
P. Bellentani, A. Biavati, M.Verità, Alcune considerazioni su materiali vetrosi da constesti dell'età del Bronzo media e recente dell'Italia settentrionale in 'Il vetro dall'antichità all'età contemporanea: aspetti tecnologici, funzionali e commerciali', in 'Atti 2e Giornate Nazionali di Studio AIHV' , Milano 1998.
Bergonzi-Cardarelli 1992
G. Bergonzi, A. Cardarelli, Status symbol e oggetti d'ornamento nella media età del Bronzo dell'Italia settentrionale: ambra, fayence, pasta vitrea, metalli preziosi, in 'L'Età del Bronzo, in Italia nei secoli dal XVI al XIV secolo a.C.', in Rassegna di Archeologia, 10, 1991-92, pp. 217-220.
Biavati-Verità 1989
A. Biavati, M. Verità, The glass from Frattesina, a glass making center in the late bronze age, in 'Rivista della stazione sperimentale del vetro', 4, pp. 295-303.
Bietti Sestieri 1981
A. M. Bietti Sestieri, Lo scavo dell'abitato protostorico di Frattesina di Fratta Polesine (Rovigo). I La sequenza stratigrafica del quadrato U6, in 'Bollettino Paleontologico Italiano', 1975-80-81, pp. 221 e sgg.
Brill 1970
R. H. Brill, The chemical Interpretation of the Texts, in 'Glass and Glassmaking in Ancient Mesopotamia', Corning 1970.
Cann-Renfrew 1964
J.R. Cann, C. Renfrew, The characterization of Obsidian and Its Application to the Mediterranean Regione, in proceedings of the Prehistoric Society, 30, 1964, pp. 111-131.
Castiglioni-Fussi-D'Agnolo 1962
O. C. Castiglioni, F. Fussi, G. D'Agnolo, Indagini sulla provenienza dell'ossidiana in uso nelle industrie preistoriche italiane. Parte prima problematiche tecniche di indagine, in 'Atti della Società Italiana di Scienze Naturali' 101, 1962, pp. 12-19.
Del Lucchese 1984
A. Del Lucchese, Resti della sepoltura dell'antica età del Bronzo nella Caverna dell'Acqua o del Morto (Finale Ligure - SV), in 'Preistoria Alpina', 20, pp. 155-168.
Ghirshman 1966
R. Ghirshman, Tchoga Zanbil, I, Paris 1966.
Glassway 2004
Glassway, Il vetro: fragilità attraverso il tempo, Palermo 2004.
Goldstein 1979
S. M. Goldstein, Pre-Roman and Early Roman Glass in the Corning Museum of Glass, Corning (New York) 1979.
Grose 1989
D. F. Grose, Early ancient Glass, The Toledo Museum of Art, New York 1989.
Harden 1968
D. B. Harden, Ancient Glass, I: Pre-Roman, in the 'Archeological Journal', CXXV, 1968, pp. 46-72.
Harden 1981
D. B. Harden, Catalogue of Greek and Roman Glass in the British Museum, vol. I, London 1981.
Harding 1984
A. F. Harding, The Myceneans and Europe, in Academic Press, London 1984.
Henderson-Towle-Bellintani-Gambacurta 2001
J. Henderson, A. Towle, P. Bellintani, G. Gambacurta, Frattesina and Beyond Part I : Preliminary Report of Scientific Analyses of Early Glass from the Veneto, in 'Padusa', XXXVII, 2001.
Nicoletti 1997
F. Nicoletti, Il Commercio Preistorico dell'ossidiana nel Mediterraneo ed il ruolo di Lipari e Pantelleria nel più antico sistema di scambio, in S. Tusa (ed.) Prima Sicilia, Ediprint 1997, pp. 259-269.
Oppenheim 1970
A.L. Oppenheim, The cuneiform texts, in Glass and Glass-making in Ancient Mesopotamia, Corning 1970.
Negro Ponzi Mancini 1985
M. M. Negro Ponzi Mancini, Il vetro in Mesopotamia, in 'La Terra tra i due fiumi', Alessandria 1985, p. 287-288.
Piccioli-Sogliani 1999
C. Piccioli, F. Sogliani, (a cura di) Il vetro in Italia meridionale e insulare, Napoli 1999.
Saldern 1989
A. Saldern ET ALII, Glass and glassmaking in ancient Mesopotamia, Corning-London-Toronto 1989.
Setti-Zanini 1996
B. Setti, A. Zanini, La faïence nel Bronzo antico in Italia, in 'L'antica età del Bronzo', Atti del Congresso (Viareggio 1995), 1996, pp. 618-619.
Stern-Nolte 1994
E. M. Stern, B. Schlick Nolte, Early Glass of the Ancient World (1660 B.C. - 50 A.D.). Ernesto Wolf Collection, Ostfildern 1994.
Sternini 1995
M. Sternini, La fenice di sabbia, Bari 1995.
Tait 1991
H. Tait (a cura di), Cinquemila anni di vetro, Silvana Editoriale, Milano 1991.
Tykot 2002
R.H. Tykot, New approaches to the characterization and Interpretation of Obsidian from the Mediterranean Island sources, in P.B. Vandiver, M. Goodway, J.R. Druzik e J.L. Mass, Materials issues in art and archaeology, VI, Warrendale. P.A: Materials research society proceedings 712, pp. 143-157.
Vetro 1998
AA.VV., Il vetro dall'antichità all'età contemporanea: aspetti tecnologici, funzionali e commerciali, in 'Atti 2e Giornate Nazionali di Studio AIHV' - Comitato Nazionale Italiano, 14-15 dicembre 1996, Milano 1998.
Voza 1984-85
G. Voza, L'attività della Soprintendenza alle Antichità della Sicilia Orientale, in 'Kokalos', XXX-XXXI, II, 1, 1984-85.
Washington 1917
H. S. Washington, Chemical Analyses of Igneous Rocks, in 'U.S. Geological Survey Professional Paper' 99, 1917, p. 1201.
1 2 3 4 5 L'âge du Fer
AccueilÉvénementsProjetPartenairesLiens
© 2021 Regione Autonoma Valle d'Aosta - c.f. 80002270074 - Crédits